posts dans la catégorie 'articles'


l’actu du mois de decembre de johan livernette

 

 Source : Johanlivernette.com

Au menu de cet énième mois de l’année : des absurdités, des manœuvres politico-médiatiques, des émeutes en Grèce, des associations de malfaiteurs, du sécuritaire US, des licenciements massifs, du satanisme musical et une bonne dose de mauvaise foi. Bouchez-vous bien le nez car ça va puer !

Commençons par Jean-Luc Mélenchon et Christine Ockrent. Les deux se sont simultanément ridiculisés par des déclarations pour le moins absurdes. L’un jouant au rebelle antifasciste en « osant » combattre l’extrême-droite de Marine Le Pen, l’autre pleurnichant sur divers supports médiatiques car indésirable dans son entreprise, n’hésitant pas -sans rire- à « défendre son honneur », elle qui a tant manipulé l’information pendant des décennies sur le service public. Sur nos deniers donc.

On vit aussi et surtout Marine Le Pen servie sur un plateau en prime time sur le service public. J’ai déjà écrit largement sur le sujet. C’est sur ce lien : http://johanlivernette.com/index.ph… Heureusement que dans ce bordel politico-médiatique français, il y a Elisabeth Teissier -qui n’y voit pas plus que vous et moi- pour pronostiquer DSK à la tête de la Ripoublique en 2012. Et n’allez surtout pas croire qu’on lui ait soufflé la réponse !

La Grèce est à son tour dans la tourmente. Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont investi la rue. Des violences et autres agressions ont eu lieu à Athènes, notamment celle du député et ancien ministre Kostis Hatzidakis. Le FMI fait des siennes aussi en Roumanie où la semaine de 60 heures est en passe d’être mise en place par le gouvernement. 60 heures, vous avez bien lu. Le peuple roumain sait lire lui aussi. Sa réaction ne devrait pas tarder selon les syndicats. Et puis la Côte d’Ivoire où Laurent Gbagbo est soudainement accusé de tous les maux par nos merdias jouant la carte Ouattara, le copain mondialiste de DSK au FMI (comme par hasard). Comme toujours, lorsqu’on nous dit de penser noir, il faut penser blanc. Car cette nouvelle manipulation cache le projet concret de l’avènement d’un bloc continental africain dans la droite ligne du Nouvel Ordre Mondial. Et Ouattara serait bien plus l’homme de la situation que le « dictateur » Gbagbo. Il est ici nullement question de désigner un gentil et un méchant -ce que se chargent de faire les mass médias- mais plutôt de comprendre l’avancée de pions (francs-maçons haut degré) sur l’échiquier mondialiste du pouvoir supranational.

Le mois dernier, Eric Cantona avait émis une idée. Un groupuscule s’en était saisi. L’invitation à retirer son argent des banques de dépôt le 7 décembre avait pas mal tourné sur le net. L’initiative n’eut pas le succès escompté, mais ce n’est pas bien grave car ce n’est pas ce qui compte le plus. Le jeune Sarfati et Pierre Jovanovic ont pu s’exprimer sur le sujet avec clarté et précision sur France 3. Et pour l’heure, c’est déjà une avancée. Cela élève le niveau et permet de recentrer l’attention sur les enjeux réels. Cette amorce de solutions est donc à creuser… hors des plateaux télévisés.

De l’info étasunienne maintenant avec la fondation Bill et Melinda Gates qui vient d’acquérir 500000 actions de la société Monsanto. Gates et Monsanto main dans la main, cela n’a rien d’étonnant. L’un possède 90% du marché de l’informatique et l’autre 90% des semences génétiquement modifiées. Le tout sous le masque malhonnête de la philanthropie. Quand on voit comment ils s’y prennent, comment ils fonctionnent, on est très loin du bien commun mais très proche d’un processus néo-nazi par le biais de la nourriture. En investissant dans Monsanto, il est évident que la fondation Gates renforce son pouvoir… tout en se prétendant philanthrope. Jusqu’à quand la mascarade durera-t-elle ?

Le site du CFR nous apprend quant à lui que le gouvernement US a dépensé des milliards de dollars dans sa politique sécuritaire depuis le 11 septembre 2001. Des sommes astronomiques ont été versées soi-disant pour améliorer les mesures de sécurité du peuple notamment dans les avions et aéroports. Un coup d’œil sur le documentaire « End of liberty » nous donne un aperçu de la supercherie étasunienne. Du stupide sécuritaire pour une restriction des libertés individuelles évidente.

La semaine dernière, Serge Klarsfeld demandait -sans avoir l’impression d’être ridicule- à la France de mettre la main à la poche pour payer « le camp d’Auschwitz qui tombe en ruine » nous dit le JDD. Parce que la France n’est pas tombée en ruine peut-être ? Et là, entend-on les sionistes demander sa résurrection ? Le contribuable ne met pas suffisamment la main à la poche, c’est sûr. Les salaires sont en hausse, le chômage en baisse, la terre est plate et le soleil brille même en temps de pluie ! Déjà que le peuple en chie pour rembourser une dette fictive qui n’a pas lieu d’être, il faut maintenant qu’il casque pour faire plaisir à une famille sioniste ayant pignon sur rue à l’Elysée. Pour rappel, le fils de Serge Klarsfeld, Arno, est un des conseillers (israéliens) du gouvernement Fillon.

Sanofi Aventis a aussi fait fort ce mois-ci, dans un autre registre que Klarsfeld et bien plus grave encore. L’industrie pharmaceutique française a licencié 1700 salariés par une simple… boîte vocale. Le fait est brut, la manière particulièrement ubuesque. En effet, un mail envoyé à l’ensemble des salariés contenait un numéro de téléphone et un horaire d’appel. Ceux qui appelèrent entre 8 h et 8 h 30 ont été informés qu’ils conservaient leur emploi. En revanche, les 1700 salariés américains qui ont décroché leur téléphone après 8 h 30 l’ont perdu. Pas de bol. Le directeur de la communication a quant à lui indiqué que cette méthode « n’était pas idéale » et qu’en gros, il n’avait pas d’autres choix. En effet, il n’avait pas d’autre choix que de communiquer ainsi !

« Elle a mis le feu à Paris » selon Pure People. Pour l’Express, « elle a rendu Bercy gogo » et pour Le Parisien, « elle a fouetté Bercy ». Des milliers de spectateurs ont été ravis -qu’on leur crache à la gueule-, les journaleux aux ordres aussi. Tout va pour le mieux à Paname, Big Brother veillant à ce que tout s’inverse. Que les médias et un large public se pâment devant un vulgaire pantin satanique nommé Lady Gaga prouve bien la crasse dégénérescence de notre époque. Et ça ne fait que commencer, ça va s’amplifier et se durcir. Le peuple aura mérité la merde qu’on lui fait bouffer aux heures de grande écoute.

On finit ce petit tour d’immondices par le « comique » Alain-Gérard Slama qui fit l’éloge du think tank Le Siècle devant les jeunes de We Are Change Paris. Puis leur demanda avec « force et conviction » d’avoir confiance en lui ainsi qu’aux médias. Et sans rire ! Il était très sérieux, je vous assure. Vous pouvez le vérifier sur ce lien : http://www.dailymotion.com/video/xg… Si les gens sont suffisamment cons pour faire confiance à un vendu pareil (un pseudo-intellectuel adepte des Lumières, éditorialiste au Figaro, chroniqueur au Point et ami d’Attali), il n’y a plus rien à faire pour eux. Cela ne m’empêchera toutefois pas d’écrire la vérité et de vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année et les meilleurs vœux pour 2011.

Johan Livernette le 30 décembre 2010

BELTOGOMAG |
tout et n'importe quoi |
infocoursbautain |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TREGOUREZ E BRO GLAZIK
| agencevirtuel
| rebellesimpliquees